Être gros n’est pas un choix – références

Lors de l’envoi de la lettre ouverte récemment publiée dans La Presse, plusieurs études ont été incluses afin de supporter les propos présentés. Les liens vers ces études n’ont malheureusement pas été inclus lors de la publication. Afin de faire honneur aux signataires qui avaient signé un document appuyé de données scientifiques, voici les différentes études qui ont été omises dans le texte publié.


[…] de la récente pétition à l’Assemblée nationale du Québec […]

[…] que 70% du poids d’un individu est hors de son contrôle […]

Les diètes sont des échecs dans une proportion allant à 95% […]

[…] en plus de représenter des risques de santé sérieux […]

[…] certains produits minceurs peuvent être dommageables pour la santé.

[…] d’une étude a démontré des symptômes liés à un trouble lié à l’usage d’alcool.

[…] Même l’Organisation mondiale de la santé le dit.

[…] Un accès et une qualité de soins de santé diminués, […]

[…] et de nombreuses autres conséquences sur les personnes grosses.

[…] mener au développement de troubles alimentaires […]

[…] fait beaucoup de dommage.

[…] plusieurs campagnes de santé publique ne font qu’accentuer les préjugés négatifs […]


On profite de l’occasion pour remercier les nombreuses et nombreux signataires qui ont choisi de joindre leur voix à ce message. ♥


 

Partagez !
À propos de l'auteur(trice)

Edith Bernier

Fondatrice de Grossophobie.ca - Infos & référence. Elle blogue également sur les préoccupations des femmes taille plus en voyage (sur La Backpackeuse taille plus) depuis 2013 et est active dans la lutte à la grossophobie depuis 2017.

Écrivez le premier commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée ou partagée.


*