Livres

Grosse, et puis ?
Connaître et combattre la grossophobie

Autrice : Edith Bernier
Éditeur : Trécarré (ISBN : 9782895688044)
Parution : septembre 2020 (Québec)

Aperçu :
Bien qu’il semble concerner davantage les femmes, le phénomène de la grossophobie touche tout le monde. L’aversion envers les personnes grosses et les préjugés nocifs qu’on leur associe à tort sont à la base de discriminations volontaires ou non. Grosse, et puis? permet une meilleure sensibilisation aux enjeux liés à cette question. Du grand public aux autorités, sans oublier les émetteurs des nombreux messages auxquels la population est exposée quotidiennement, il est possible, en en prenant conscience, de diminuer les biais hostiles qui visent les personnes grosses.

Lutter contre la grossophobie ne signifie pas faire l’apologie de l’obésité. C’est trouver une cohabitation proportionnelle des corps différents en taille et en silhouette, à l’image de la société.


Fearing the Black Body :
The Racial Origins of Fat Phobia

Autrice : Sabrina Strings
Éditeur :  (ISBN : 9781479886753)
Parution : mai 2019 (États-Unis)

Aperçu :
There is an obesity epidemic in this country and poor black women are particularly stigmatized as « diseased » and a burden on the public health care system. This is only the most recent incarnation of the fear of fat black women, which Sabrina Strings shows took root more than two hundred years ago.

Strings weaves together an eye-opening historical narrative ranging from the Renaissance to the current moment, analyzing important works of art, newspaper and magazine articles, and scientific literature and medical journals « where fat bodies were once praised » showing that fat phobia, as it relates to black women, did not originate with medical findings, but with the Enlightenment era belief that fatness was evidence of « savagery » and racial inferiority.


La vie en gros

Auteur : Mickaël Bergeron
Éditeur : Somme Toute (ISBN : 9782897940881)
Parution : mars 2019 (Québec)

Aperçu :
Au carrefour du témoignage autobiographique, de l’ouvrage de référence et du discours militant, cet essai polymorphe de Mickaël Bergeron livre un percutant plaidoyer pour une revalorisation du corps dans sa diversité. En puisant dans ses expériences personnelles et en évoquant différentes personnalités publiques ou historiques, en se référant à plusieurs études et en menant ses propres enquêtes, en passant de l’anecdote microscopique à l’observation macroscopique, Mickaël Bergeron parvient à offrir un portrait de la grossophobie à la fois détaillé, englobant, drôle et troublant. L’auteur effrite finalement au passage les piliers de la masculinité hégémonique en exprimant son besoin d’amour, de désir, de douceur.


On ne naît pas grosse

Autrice : Gabrielle Deydier
Éditeur : Goutte d’Or
Parution : août 2017 (France)

Aperçu :
Ce qui gêne tant les gens, c’est mon poids : 150 kg pour 1,53 m. Après avoir été méprisée pendant des années, j’ai décidé d’écrire pour ne plus m’excuser d’exister. De là est née cette enquête journalistique dans laquelle j’affronte mes tabous et mon passé, et où je décortique le traitement que la société – professionnels adeptes de la chirurgie de l’obésité, magazines féminins, employeurs –  réservent aujourd’hui aux grosses.


 

Partagez !